Créer mon blog M'identifier

La profession de dentiste au Québec

Le 21 juillet 2017, 05:02 dans Humeurs 0

Le groupe dentaire API compte une équipe de dentistes hautement qualifiés qui sont dotés d’un savoir-faire et d’une expérience remarquables en dentisterie. Ceux-ci possèdent la formation et les qualifications pour réaliser différents types d’intervention, tels que les chirurgies buccales, le blanchiment, les traitements d’orthodontie, les traitements de canal, la pose d’implants dentaires, etc. Les études scientifiques confirment désormais le lien direct entre santé bucco-dentaire et santé générale. Ainsi, le public est de plus en plus conscient de la nécessité de visiter son dentiste régulièrement. Vous pouvez savoir plus de contre angle sur www.athenadental.fr

Enfin, tu devras faire un suivi de l’état de santé de tes patients et patientes pour pouvoir observer les améliorations, vérifier l’efficacité du traitement ou de l’intervention chirurgicale et t’assurer de son  rétablissement. En clinique privée, tu travailleras auprès de clientèles diversifiées (enfants, adolescents et adultes); alors que dans les autres milieux tu pourrais être appelé(e) à travailler auprès d’une clientèle particulière ou diversifiée. Par exemple, dans un CHSLD tu travailleras auprès de personnes âgées, dans un hôpital pour enfants tu travailleras uniquement avec des enfants et adolescents, au service des urgences d’un hôpital tu travailleras avec toutes clientèles mais uniquement ceux et celles ayant subis des accidents graves, alors qu’en milieu hospitalier en général tu travailleras avec des clientèles diversifiées.

 

De ce fait, nos besoins d’avoir accès à des professionnels qualifiés sont grandissants, d’où l’importance d’encadrer la profession de dentiste au Québec et au Canada. Au Québec, comme dans la plupart des pays, n’entre pas qui le veut dans une faculté de médecine dentaire. En effet, seuls les étudiants présentant un parcours scolaire sans faille ont la chance d’être admis dans de tels programmes universitaires. En effet, l’entrée dans ces facultés est contingentée, c’est-à-dire que seuls les meilleurs étudiants sont admis, les places y étant limitées. Les étudiants qui sont intéressés à poursuivre ce parcours doivent effectuer le Test d’aptitude aux études dentaires, lequel est administré par l’Association dentaire canadienne. Des professeurs de haut niveau, cumulant eux-mêmes de nombreuses années de pratique, assurent la formation des futurs dentistes au sein des facultés québécoises.

 

Les effets d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire sur la santé générale

 

Malocclusions dentaires et traitement orthodontique

Le 20 juillet 2017, 04:58 dans Humeurs 0

La malocclusion dentaire est une pathologie qui se traduit par une inadéquation des dents et/ou des machoîres entre elles, ce qui perturbe considérablement la fonction musculaire des mâchoires, créé de graves problèmes jusqu'à: douleurs intenses et discontinues s'aggravant au mouvement, difficulté à fermer la bouche et serrer les dents, manque de place pour la langue, problèmes respiratoires (difficulté respiratoire et respiration buccale), graves problèmes posturaux au point de ne pouvoir trouver de position de repos pour la mâchoire et aussi pour tout le corps, faiblesse, épusisement, stress intense, dépression, insomnie, tachycardie et problèmes cardiaques, problème de motricité, idées suicidaires, etc.  Vous pouvez vérifier plus de stérilisateur dentaire sur outil dentiste

Un scanner ou une IRM de l’os temporal permettent de préciser la nature des lésions de l’ATM. La plupart du temps, les thérapeutes ne pressentent pas l’origine de toutes ces souffrances. Pourtant, tout a une cause, rien n’arrive par hasard. Cette petite articulation qu’est l’ ATM a des répercutions sur la valve iléo-cæcaleles ostéopathes le savent bien. Cette valve s’ouvre et se ferme. Elle empêche les déchets de contaminer l’intestin grêle. 

 

On parle de malocclusion lorsqu’on dénote un des problèmes ci-haut mentionnés ou que les dents supérieures ne s’insèrent pas correctement par rapport aux dents inférieures. Les dents croches ou mal positionnées sont un problème de malocclusion fréquente, mais le manque d’espace dans la bouche est un autre problème qu’on rencontre souvent. Ce manque d’espace peut causer des déplacements non désirés au niveau des dents, comme du chevauchement et des rotations.  

 

Les glandes salivaires font office d’émonctoires, suppléant au foie et au reins. Il est possible de retrouver des traces de« mercure » en analysant la salive. Cette salive toxique peut être à l’origine de gingivite ou de détérioration des dents qui peuvent être « sciées » au collet. Cliquettements des mâchoires, crépitements, douleurs mandibulaires, infections à répétition, névralgies d’Arnold, du tri-jumeau, sont autant de signes qui doivent pousser celui qui en souffre, à consulter un spécialiste. La mandibule se déforme, et petit à petit les répercutions se font sentir à distance. L’atlas, l’axis se dévient de leur axe, les os temporaux, occipitaux tentent de s’adapter.

 

Decoder le langage de nos dents pour mieux les soigner

 

 

Decoder le langage de nos dents pour mieux les soigner

Le 19 juillet 2017, 05:00 dans Humeurs 0

Encore appelé décodage dentaire, le langage des dents enseigne que chaque dent représente un fragment de notre histoire, une facette de notre personnalité. À la lumière de ce langage, la denture se révèle une véritable cartographie de l’inconscient. Il est possible de lire la vie d’une personne, de sonder son psychisme en observant sa bouche et l’état de ses dents. Quand vous avez besoin de comprendre en détail,vous pouvez vérifier plus de Nettoyeur à ultrasons sur www.athenadental.fr

Et si, à travers les nombreux problèmes qui les affectent (carie, déchaussement, etc.), nos dents lançaient une sorte d’appel au secours, tentaient de traduire à leur manière le mal-être intérieur que nous ne voulons pas voir, l’émotion bloquée que nous n’osons pas exprimer ? Cette vision nous ouvre de nouveaux horizons. Quelle que soit sa nature (carie, déchaussement, malposition, etc.) l’atteinte est une information que le corps envoie, un message à décoder pour mieux se comprendre et se soigner.

Plus encore qu’un remarquable outil de connaissance de soi, le langage des dents est également un outil complémentaire au soin dentaire. Attention cependant, comprendre ou décoder la cause émotionnelle d’un problème dentaire ne dispense pas d’aller chez le dentiste. Bien au contraire, il s’agit de faire soigner ses dents mais en toute connaissance de cause. Accompagner le soin par la prise de conscience qui découle du décodage, mobilise les processus de guérison ; l’acte quel qu’il soit est facilité, la cicatrisation accélérée, les suites opératoires minorées ou inexistantes.

En matière de problèmes dentaires, s’il est évident que le sucre joue un rôle, il n’explique pas tout. Premier facteur nécessaire à la genèse d’une carie, il n’est pourtant pas le seul. Il n’y a pas de lien mathématique entre la quantité de sucre qu’une personne ingère, son hygiène et la quantité de caries qu’elle développe. Certains gardent une denture indemne en dépit d’une hygiène médiocre ou inexistante et des quantités de sucreries consommées. D’autres à l’inverse, pourtant attentifs à leur hygiène dentaire et alimentaire, voient leurs dents s’abîmer inexorablement au fil du temps.

 

 

Athérosclérose : des dents propres pour des artères souples

 

Voir la suite ≫