Créer mon blog M'identifier

Couronnes dentaires : lesquelles seront bientôt remboursées à 100 % ?

Le 7 juin 2018, 08:38 dans Humeurs 0

Couronnes en métal ou en céramique, inlays, bridges, dentiers… Découvrez quelles prothèses dentaires seront remboursées intégralement par la Sécurité sociale et les complémentaires santé à partir de 2020 d’après la nouvelle convention tarifaire de l’Assurance maladie. Deux des trois principaux syndicats de dentistes viennent de la signer. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

COXO® Turbine à LED Bouton Poussoir Tête Torque avec Raccord KAVO compatible CX207-GK-TP

C’est « une avancée majeure pour renforcer l’accès aux soins bucco-dentaires », s’est félicitée dans un communiqué la ministre de la Santé, Agnès Buzyn. Alors qu’environ cinq millions de Français refusent de se faire soigner les dents pour des raisons financières, deux des trois principaux syndicats de dentistes, représentant plus de 60 % des chirurgiens-dentistes libéraux, ont donné leur accord au reste à charge zéro pour les prothèses dentaires basiques.  Lampe orale

 

« La mise en place de l’offre sans reste à charge commencera dès 2020 et sera totalement accessible pour l’ensemble des actes concernés, au 1er janvier 2021 », détaille le ministère de la Santé. Le coût de l’opération est estimé à 1,2 milliard d’euros sur cinq ans, dont 717 millions à la charge de la Sécurité sociale et 505 millions pour les complémentaires santé.

 

- Le premier avec un « reste à charge zéro » couvrira les soins prothétiques essentiels (46,6 % des actes). Il s’agit, par exemple, des couronnes de base en métal (les dents grises) pour les dents du fond et des couronnes blanches uniquement pour les dents de devant.

 

- Le deuxième panier de soins (25 % des actes) concerne les soins intermédiaires comme les autres couronnes, les bridges et les dentiers de bonne qualité, qui bénéficieront d’un « reste à charge modéré » avec des prix plafonnés.

 

- Le dernier panier de soins (29 % des actes) comprendra les actes « plutôt haut de gamme » tels les implants qui ne seront pas remboursés.

 

En contrepartie, les soins conservateurs (caries, détartrage, dévitalisation…) verront leurs tarifs revalorisés de 40 à 60 % et de nouveaux actes dentaires seront créés. Sauf dépassements d’honoraires, les soins conservateurs seront toujours pris en charge de la même manière par la Sécurité sociale (à hauteur de 70 % sur la base des tarifs conventionnels) et les complémentaires.

 

Soins dentaires : le remboursement à 100 % commencera en 2020

 

Soins dentaires : le remboursement à 100 % commencera en 2020

Le 6 juin 2018, 06:14 dans Humeurs 0

Deux des trois syndicats de dentistes ont donné leur accord à la nouvelle convention de l'Assurance maladie, ouvrant ainsi la voix au remboursement à 100 % de certaines prothèses.  Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

CH® sonic S Détartreur pneumatique compatible KAVO

Après deux ans d'âpres négociations avec l'Assurance-maladie, deux des trois syndicats de dentistes se sont prononcés en faveur de la nouvelle convention, qui fixe les tarifs de la profession et ouvre la voie au remboursement à 100 % de certaines prothèses, promis par Emmanuel Macron. La signature de l'Union dentaire et de la CNSD (représentant plus de 60 %) suffit pour valider le texte, même s'il divise profondément la profession. Les agents de blanchiment

 

Premier syndicat de dentistes, la FSDL, qui avait claqué la porte des négociations, y reste en effet fermement opposée. La nouvelle convention prévoit notamment de plafonner le prix de la majorité des prothèses dentaires, en contrepartie d'une revalorisation des soins conservateurs (traitement des caries, détartrage par exemple) et la création de nouveaux actes de prévention. Dans l'ensemble, le gain net pour les dentistes serait à terme supérieur à 230 millions d'euros par an. Mais l'impact est très variable selon les cabinets.

 

«La profession fait un gros effort. On échange la liberté des prix sur les prothèses contre des revalorisationsqui sont encore insuffisantes. Mais c'est un point de départ, qu'on espère améliorer au fil des mois», explique Thierry Soulié, président de la CNSD. «C'est compliqué mais porteur pour l'avenir», conforte Philippe Denoyelle, président de l'Union dentaire. À ce sujet complexe s'est ajoutée la promesse présidentielle du remboursement à 100 % de certaines prothèses.

 

Le texte prévoit ainsi que les couronnes en métal pour les dents du fond et en céramique standard pour les dents de devant seront entièrement remboursées. «Des mesures démagogiques, selon Patrick Stolera, président de la FSDL, qui nous font revenir trente ans en arrière.» À l'inverse, la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, s'est félicitée de ce «tournant historique» qui «donne la priorité à la prévention et améliorera la prise en charge des assurés». Le remboursement à 100 % commencera dès 2020 et sera accessible pour l'ensemble des actes concernés au 1er janvier 2021.

 

Coup d'envoi à la baisse du prix des prothèses dentaires

 

Coup d'envoi à la baisse du prix des prothèses dentaires

Le 4 juin 2018, 09:59 dans Humeurs 0

 

C'est le début d'une réforme profonde des soins dentaires et le coup d'envoi de la mise en place du reste à charge zéro en santé. La négociation conventionnelle des dentistes avec l'Assurance-maladie a abouti. Après d'ultimes concessions, le dernier syndicat s'est prononcé positivement sur cet accord, lors de la réunion de ses instances ce vendredi en début d'après-midi, en votant « oui » à plus de 90 %. Athenadental est une Société de distribution de produits dentaires en possession de plus de 5000 produits de grandes marques telles que NSK, JINME, TOSI, COXO etc. Ainsi que de diverses catégories : l'instru KAVO compatible et la tubine dentaire NSK. Tous les jours l’équipe d’Athenadental.fr  s’efforce à dénicher de nouveaux produits dentaires pour répondre à vos besoins.

 

COXO® Turbine à LED Bouton Poussoir Tête Standard avec Raccord KAVO compatible CX207-GK-SP

Avec 35 % de représentativité, la Confédération nationale des syndicats dentaires (CNSD) avait le pouvoir de faire basculer la décision du côté du « non » - suivant en cela la Fédération des syndicats dentaires libéraux (FSDL). Mais il a choisi plutôt le « oui », comme l'a fait l'Union dentaire jeudi, représentative à hauteur de 21 %. Loupes type Transfixées

Les dentistes jouaient gros. En l'absence d'accord négocié, le gouvernement leur aurait imposé ses vues via un règlement arbitral. C'est d'ailleurs ce qu'a fait l'ex-ministre de la Santé Marisol Touraine, en avril 2017, afin de mettre en place un plafonnement des tarifs pour certaines prothèses dentaires très coûteuses et très mal remboursées. Celle qui lui a succédé, Agnès Buzyn, a suspendu l'application du règlement pour tenter de renégocier un accord en y ajoutant un nouveau volet : la création du reste à charge zéro sur les prothèses dentaires , une promesse faire par Emmanuel macron pendant la campagne présidentielle.

 

Pour Jacques Le Voyer, président de l'Union dentaire, la décision de signer s'est imposée comme une évidence, malgré des débats intenses, et beaucoup de désinformation : « C'est une première étape pour qu'à moyen terme, notre profession puisse gagner sa vie en faisant de la prévention et de la conservation dentaire, ce qui n'est pas le cas aujourd'hui », explique-t-il. Le projet prévoit 100 millions d'euros d'investissements annuels dans la prévention, avec des examens bucco-dentaires à 3 ans ou à 18-24 ans, une valorisation du suivi des diabétiques.

 

Le 25 mai, l'Assurance-maladie a livré sa dernière version du projet d'accord, avec une légère baisse de la perte que devrait entraîner la mise en place des plafonds pour les dentistes, à 417 millions d'euros par an. En comptant les revalorisations, le bilan est positif de 287 millions d'euros par an pour la profession. Les complémentaires santé, premier financeur des soins dentaires, devraient débourser plus de 300 millions supplémentaires par an.

 

Les nouvelles technologies dans les traitements dentaires

 

 

Voir la suite ≫