On sait que le bisphénol A est un perturbateur endocrinien œstrogéno-mimétique. Suite à la décision récemment prise par le gouvernement, le BPA sera interdit dans tous les contenants alimentaires à partir de 2015. Présent dans les boîtes de conserve, les fontaines à eau ou les tickets de caisse, le bisphénol A a envahi les objets du quotidien. Comment réussir alors à l’éviter ? Grâce à nos conseils bien sûr ! Découvrez également la polémique qui entoure les substituts. Vous pouvez bien comprendre plus de lampe à polymériser sur www.athenadental.fr

Le bisphénol A (BPA) est un composé organique issu de la réaction entre deux équivalents de phénol et un équivalent d'acétone. Comme le nonylphénol, le bisphénol A est un perturbateur endocrinien œstrogéno-mimétique8 capable de se lier au récepteur α des œstrogènes. Son action serait environ 1 000 fois inférieure à celle de l’estradiol, mais il est très présent dans notre environnement  et dans le corps humain.

L'émail est la partie externe de la couronne des dents. Cette substance, qui recouvre la dentine, est la plus dure et la plus minéralisée de l'organisme. La couleur de l'émail va du jaune au gris clair. Comme l'émail est semi-translucide, la couleur de la dentine (ou de tout matériau de réparation dentaire) sous l'émail affecte fortement l'apparence de la dent. En poursuivant les travaux, les chercheurs ont découvert que le BPA avait une influence sur l'expression de deux des gènes impliqués dans la formation de l'émail. Le bisphénol A (BPA) est un composé organique issu de la réaction entre deux équivalents de phénol et un équivalent d'acétone. Comme le nonylphénol, le bisphénol A est un perturbateur endocrinien œstrogéno-mimétique8 capable de se lier au récepteur α des œstrogènes. Son action serait environ 1 000 fois inférieure à celle de l’estradiol, mais il est très présent dans notre environnement  et dans le corps humain.

 

Selon l'étude publiée dans la revue American Journal of Pathology, ils ont notamment observé l’apparition de tache blanches sur les incisives. les chercheurs ont identifié plusieurs similarités telles qu'une fragilité et un caractère cassant au niveau de l'émail. Le bisphénol A, largement utilisé dans la fabrication des emballages alimentaires, pourrait causer des dommages à l'émail des dents. L'exposition bisphénol A ou BPA aurait également des conséquences sur l'émail des dents des enfants. Plus sérieux encore, il pourrait être à l'origine d'une maladie dentaire récemment identifiée, l'hypominéralisation des molaires et des incisives (MIH).