Pour vous laver les dents, le plus souvent vous utilisez une brosse à dents et du dentifrice. Si la brosse à dents est en plastique et le tube de dentifrice aussi, bonjour les déchets ! Depuis 1966, l’UFSBD s’est donnée pour mission de préserver au mieux la santé bucco-dentaire des Français… Pour cela, de nombreuses campagnes de sensibilisation, d’information et de prévention ont été lancées et portées par les grands acteurs du secteur bucco-dentaire.  Vous pouvez vérifier plus de localisateur apex sur matériel dentaire.

De nets progrès ont ainsi été observés ces dernières années. Par exemple, le nombre de caries a été divisé par trois chez les enfants depuis 1987 et, selon un sondage réalisé en 2013, 81% des Français ont déclaré avoir une « très bonne opinion de la qualité des soins délivrés par les chirurgiens-dentistes ». Les enjeux de santé bucco-dentaire sont donc bien connus, mais sont-ils bien compris ? L’UFSBD changer-de-brosses-a-dents-plusieurs-fois-par-andéplore les 90 millions de brosses à dents vendues chaque année. Ce chiffre ne vous parle peut-être pas, pourtant, cela signifie qu’en moyenne une personne n’use que 2,2 brosses à dents par an. 

 

Les brosses à dents en bambou que j’achète sont emballées dans du plastique biodégradable ou dans du papier cristal (le papier cristal est biodégradable). Puis dans un petit étui en carton. Cependant, si vous le trouvez avec moins d’emballage ou en vrac, prévenez-moi ! Cependant, il est tout à fait possible d’utiliser cette solution de temps en temps. Une fois par semaine par exemple. En plus, il rend les dents blanches.

 

Les autorités de santé recommandent de se brosser les dents durant 2 minutes, deux fois par jours. Donc, 2,2, c’est encore trop peu : si les recommandations étaient respectées, chaque personne devrait utiliser à elle seule 4 brosses à dents par an. Dans la même logique, en moyenne, « seuls » 3,6 tubes de dentifrice sont consommés par an et par habitant, au lieu des 6 préconisés et nécessaires à un brossage normal, effectué quotidiennement. La journée mondiale de la santé bucco-dentaire, qui s’est tenue le 20 mars dernier, aura donc été une occasion de plus pour l’UFSBD de rappeler que la prévention est essentielle : plus les soins sont boudés, plus les risques d’infections augmentent et plus on attend, plus les traitements coûtent chers.

 

 

Comment nettoyer son appareil dentaire?